Chef de la direction de Facebook Mark Zuckerberg est enveloppait son premier voyage en Afrique sub-saharienne. Zuckerberg, qui a fondé Facebook à l’âge de 20 ans, a visité Lagos et Nairobi cette semaine pour rencontrer les politiciens, les développeurs et les entrepreneurs dans les deux pays.

Il essaie de recueillir le soutien pour le plan controversé du réseau de médias sociaux pour accroître sa présence sur le continent.

«L’énergie [à Lagos] est incroyable et je suis heureux d’apprendre autant que je peux,» Zuckerberg a écrit sur sa page Facebook. «Visité Nollywood, écrasé un clip de hip-hop, et a rencontré quelques-unes des plus grandes stars du Nigeria,» at-il ajouté dans une mise à jour plus tard.

Zuckerberg a rencontré le président nigérian Muhammadu Buhari et vice-président Yemi Osinbajo à Abuja.
Le pionnier des médias sociaux a dit qu’il était allé à Nairobi «pour en apprendre davantage sur l’argent mobile - où le Kenya est le leader mondial. »

Sa visite intervient alors que Facebook tente de montée en puissance de la connectivité Internet sur le continent avec son programme Internet.org, qui permet aux utilisateurs un accès gratuit à une poignée de sites Web, y compris Facebook.

Avec la croissance des nouveaux utilisateurs en déclin en Amérique du Nord et en Europe, Zuckerberg se tourne vers les marchés émergents, comme l’Afrique et l’Asie, pour les nouveaux utilisateurs.

Mais le programme, qui a lancé plusieurs satellites et des dizaines de drones dans le but de connecter de nouveaux utilisateurs africains, a été critiqué pour avoir violé les lois nettes de neutralité.

Jeune Afrique.

Voir aussi

  • Abebe Aemro Sélassié, prochain directeur du Département Afrique du FMI (0)
  • Gabon : Le pays sous tension à l’approche du verdict de la Cour constitutionnelle (0)
  • Présidentielle au Gabon – La Cour constitutionnelle a 15 jours pour trancher (0)
  • Crise électorale au Gabon: une délégation de l’UA pour mener la médiation? (0)
  • RDC: à Kinshasa, au siège de l’UDPS et au tribunal de Ndjili, brûlés et vandalisés (0)
  • Gabon : la Cour constitutionnelle finalise le recompte des voix sous le regard de l’Union africaine (0)