Cheikh Tidiane Mbaye, le frère de l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, a claqué la porte du Conseil d’administration de la Sonatel. En effet, note “Libération”, l’ancien Directeur général de la boîte avait été nommé conseiller du président du Conseil d’administration et administrateur de fait. Mais pour on ne sait quelle raison, Cheikh Tidiane Mbaye a adressé une lettre au Conseil d’administration, il y’a quelques semaines pour demander à être déchargé de ses fonctions.

Au sein du groupe, note “Libération”, ce départ suscite beaucoup de commentaires puisque personne ne s’y attendait. Chacun tente de comprendre ce qui s’est passé, mais personne ne peut dire exactement ce qui a motivé ce de?part brutal.
Si certains pensent que Cheikh Tidiane Mbaye a eu des points de vue divergents avec France Telecom, d’autres pensent qu’il en avait «marre» d’être attaqué tous les jours par les syndicalistes qui l’accusaient d’être un des bras armés des «Franc?ais» dans le cadre du projet d’externalisation qui avait créé une vive tension au sein du groupe.

Voir aussi

  • France: une voiture contenant des bonbonnes de gaz découverte à Paris (49)
  • fête de l’Aid El Kébir : La tabaski sera célébrée a l’unisson le 12 septembre prochain (157)
  • Après 18 ans en prison : Alex et Cie demandent pardon et clémence (113)
  • Le procès verbal qui a sauvé la Sonatel d’une amende de 13 milliards (0)
  • Serigne Mbaye Thiam « satisfait » du séminaire de la rentrée des classes (0)
  • Institutions : Guerre des patrons à Dakar (0)