Match amical- Sénégal-Ghana (2-1) - L’empreinte Cissé

Bonne pour le moral, bonne pour le futur, la victoire face au Ghana d’après l’échec à la Can a fait du bien à l’équipe du Sénégal. Le nouveau coach national, Aliou Cissé réussit son test d’entrée au stade Océane du Havre et entame d’un bon pied sa préparation à la Can 2017. La confiance renait.

Le virage se fait en douceur. Entre la continuité et les mutations, Aliou Cissé, le nouvel entraîneur des Lions construit son équipe. L’ex-capitaine des Lions en 2002 a pris une option jeune pour réussir sa mission. Il compte réussir le mixage là où Joseph Koto avait échoué dans sa tentative prématurée d’insertion d’un grand nombre d’Olympiques, frais quart de finaliste de Londres 2012 et où Alain Giresse a réussi à petite dose. La magie a opéré face au Ghana, Cissé pour sa première sur le banc est couronné de victoire grâce aux réalisations de son meilleur buteur londonien, Moussa Konaté. Le Mbourois lui offre une première gagnante sur le banc des A au Havre du nouveau départ. «Ecoutez un nouveau départ il y a en toujours avec cette équipe. Je reste humble et je sais que cela restera un match amical, c’est bien de l’avoir gagné, mais ce n’est pas notre objectif, l’objectif c’est d’arriver à la qualification pour la Can 2017», freine le nouveau boss du banc des Lions à Dakaractu.com. Il reconnait enfin :«C’est vrai que jouer avec le Ghana nous a permis de voir que l’on peut rivaliser avec les plus grands en Afrique. Cela fait toujours plaisir de gagner d’autant que nous sommes ensemble depuis quatre jours.»

Avec Cissé, il est défendu d’être euphorique, l’homme se veut lucide, humble, du genre les pieds sur terre. Il réitère ses principes et joue l’arme de la modestie :«Nous essayons de donner une mentalité à notre équipe, une identité et quand ça aboutit sur une victoire, c’est un véritable réconfort pour nous et donne vraiment un sens à notre boulot.»

Le Havre démarre la campagne de conquête de l’Afrique et du monde. Et ce défi, Aliou Cissé compte bien le réaliser avec son buteur de 2012, Moussa Konaté. La magie continue entre ses deux hommes dont le destin semble lié pour le meilleur. Entré à la 59e minute en remplacement de Demba Bâ, Moussa Konaté réalise un doublé (65 et 76e). Le Mbourois retrouve ses marques et le sens des filets. L’homme du match est simplement baba devant sa performance: «Je remercie le coach qui m’a fait confiance. Je suis heureux d’être là avec lui. J’ai eu la chance de marquer sur les ordres de Aliou Cissé, j’espère que cela va continuer», jubile-t-il dans Stades. Ce sera à l’honneur du Sénégal aussi.


L’identité Cissé

Une équipe solidaire : Avec cette nouvelle victoire sur les Blacks stars, les Lions continuent de toiser l’histoire. Ils renversent la tendance et travaille leur nouvelle identité, d’équipe décomplexée. Ils rééditent le coup de janvier 2015 sous un air d’équipe solidaire. Le projet Cissé prend forme et va se développer et grandir au fil des matches. «J’ai un projet, c’est à eux d’y adhérer», disait-il lors de sa présentation avec la presse. Un brin de rigueur défensif est en construction. On lui connaissant une réputation de jouer rigoureux, il construit une équipe engagée. Solidaire et défensive, tous participent à l’effort du marquage. Une nouvelle mentalité, une nouvelle identité se dessine pour les Lions et leur nouveau boss Cissé. Face au Ghana, le premier pas est prometteur. Les fleurs ne cessent d’être jetées sur sa personne.

Moussa Sow, «il a apporté un plus par rapport à la hargne». Papy Djalabodji rapporte la consigne made Cissé:«jouer en équipe et être solidaire», tandis que Sadio rappelle sa phrase fétiche, « la star, c’est l’équipe». Lamine Sané souffle :«Il a su donner une âme à l’équipe.»
Mais dans ce premier match, il n’y a pas que de bonnes notes. Sur le plan du jeu, le gap est encore sur les côté et le secteur médian. La beauté a été ghanéenne et la réussite sénégalaise. Les imprécisions et les inexistences d’un jeu médian constituent encore le mal du football sénégalais. Une tare congénitale à la reconstruction que doit conjurer Cissé. Un problème à moitié résolu, il a vu la faille :«Le football sénégalais manque de joueurs sur les côtés qui amènent des contres et plus de diversité. On a des centraux, des milieux axiaux, mais peu de joueurs de côtés.» Cissé va continuer la prospection pour équilibrer le groupe. Idem de l’animation du jeu, ce n’est qu’avec la rentrée de Pape Kouly Diop que les Lions reprennent un peu de tonus dans la distribution des ballons.

Capitaine Sané ! A chaque coach, ses hommes. Pour son remais, sur le terrain, Cissé n’a pas cherché très loin. Il a pris son sosie. Lamine Sané qui a trouvé des ressemblances avec le coach : « C’est vrai que l’on se ressemble sur certains caractères.» Arrivé en sélection le 17 novembre 2010, le «Girondin» a gagné des échelons dans la défense sénégalaise. Promu capitaine, il cumule avec le capitanat de son club, Bordeaux. Sané fait vœux de porter son équipe vers le haut. «Je donnerai tout ce que j’ai pour porter mes coéquipiers vers le haut», promettait-il avant sa nomination au journal sportif, Stades.

Abdoulaye Diallo, le nouvel ange-gardien ? Il a remplacé Bouna Coundoul dans la cage des Lions face au Ghana, le 28 mars dernier. Crédité d’un bon match, malgré le but encaissé à la 83e, le Havrais veut continuer le bail avec les Lions. Il affiche ses intentions de longévité : «Je ne suis pas là pour jouer des bouts de matchs. Je souhaite m’imposer dans la durée dans la sélection.» Le gardien qui a du mordant offensif savoure ses premières heures de Lion. «C’est une immense joie et une fierté pour moi. On joue pour tout le peuple sénégalais, et on sent tout cet engouement qui nous motive encore plus comme le répète toujours le coach. J’ai fait plutôt une bonne première avec le soutien du public. C’était un bon match face au finaliste de la dernière CAN. Il y avait du beau monde sur la pelouse.» Mais, le tableau est rayé par le but encaissé. Toutefois, son capitaine, Lamine Sané tient à l’encourager à mieux faire. «C’est un gardien prometteur. Il sait pourquoi il est en équipe nationale et nous avons confiance en lui.»

You may also like...

Add Comment Register



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>