Classé dans | Culture

Mali : Une crise au Sahel

Publié le 19 novembre 2014 par admin

Il y a peu encore, le Mali était considéré comme un modèle de stabilité et de démocratie en Afrique. Née de la révolution démocratique survenue en mars 1991, après vingt ans de dictature militaire, cette vision a entretenu l’espoir que, malgré la permanence des problèmes de développement dans un pays classé parmi les plus pauvres, ce qui avait commencé comme une transition inédite vers la liberté allait se poursuivre vers l’édification d’un système durable de gouvernance africaine.

Début 2012, quelques semaines auront suffi pour mettre à terre un État devenu l’épicentre de la crise du Sahel. Occupé pendant onze mois par une rébellion djihadiste, le Nord-Mali est libéré en janvier 2013 par les militaires français. Huit mois plus tard, le Mali élit un nouveau président et entame une reconstruction qui sera sûrement longue et pleine d’aléas.
Pourquoi l’État malien s’est-il effondré ? Pourquoi la menace intégriste, portée par des mouvements politicomafieux, est-elle devenue le nouvel ingrédient du mal séculaire du continent, entre guerres intestines et plaies toujours rouvertes de la misère ?

Pour y répondre, ce livre tente de comprendre les raisons de la fragilité des processus politiques entamés vingt ans auparavant en Afrique sous le signe du pluralisme. Il souligne une nécessité : il n’y aura pas de solution à la crise malienne, écho et réceptacle d’un conflit d’envergure internationale, sans recomposition de l’État. Après l’effondrement, après l’humiliation, le Mali doit redevenir un acteur responsable de son destin.

Ancien journaliste et correspondant de RFI et de Libération en Afrique de l’Ouest (1989-1994), Thierry Perret a séjourné régulièrement au Mali depuis 1990. Également consultant auprès d’organismes internationaux, il travaille aujourd’hui dans le réseau culturel français à l’étranger.

Thierry Perret

Ecrire un commentaire

Advertise Here
Advertise Here

Les Editos

SITES AMIS

m4s0n501