Santé

2 juillet 2011, 15:49 | CHIFFRES STATIONNAIRES DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE
La longue marche vers les Omd

Les complications liées à la grossesse restent la première cause mondiale de décès et d’infirmité chez les femmes en âge de procréer. Avec à la clé des chiffres effarants. D’après des études de la Banque mondiale, les femmes des pays en développement ont moins de chance de recevoir rapidement les soins nécessaires et leurs risques de mourir de telles complications sont ainsi multipliés. Avec environ 1600 femmes qui meurent chaque jour en accouchant.
Confronté à une mortalité maternelle jugée trop élevée (...)




2 juillet 2011 | 15:46
PROGRAMME BAJENU GOX *

Belle vision communautaire !

Depuis janvier 2009, le Sénégal a initié le programme Bajenu Gox pour réduire la mortalité maternelle et néonatale, impulser le taux de fréquentation des services de santé afin d’atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement. La Gazette s’est immiscée dans leur univers. Cité Bissap, (...)


3 novembre 2010 | 12:15
TRAITEMENT DE LA TUBERCULOSE AU SENEGAL

La stigmatisation plombe les efforts

Gratuité des soins, forte campagne de communication, pourtant la tuberculose tarde à atteindre le taux de guérison mondial qui est de 85%. Le Sénégal, premier au classement africain avec un taux de (...)


2 novembre 2010 | 12:20
MÉDECIN LT- COLONEL MAME BOCAR LO, COORDONNATEUR DU PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA TUBERCULOSE

« 90 à 99 % des Sénégalais ont été en contact avec la tuberculose »

Dr, quel est la situation de la tuberculose au Sénégal ? Nos indicateurs en terme de performance sont en train de s’améliorer mais pas au rythme qu’on aurait souhaité. Il ya des freins. Il y a la (...)


28 octobre 2010 | 10:37
Prise en charge de l’insuffisance rénale

Saint-Louis se dote d’un centre d’hémodialyse

Les insuffisants rénaux de la Région de Saint-Louis et environs peuvent pousser un ouf de soulagement avec l’ouverture du Centre d’hémodialyse de cette ville qui constitue la deuxième infrastructure (...)


25 octobre 2010 | 14:59
ENTRETIEN AVEC LE DR CHEIKH SOKHNA, PALUDOLOGUE A L’IRD

“Il faut améliorer les structures sanitaires et accompagner la recherche opérationnelle”

Est-ce que les changements climatiques peuvent avoir un impact sur la recrudescence du paludisme ? Il n’y a pas de lien de causalité linéaire. Les changements climatiques ont toujours eu des effets (...)


25 octobre 2010 | 14:55
LUTTE ANTI-VECTORIELLE

Les moustiques font de la résistance

La lutte anti vectorielle joue un rôle primordial dans la réduction des cas de paludisme au Sénégal. Aujourd’hui, la résistance aux insecticides sape les résultats acquis. Principale intervention pour (...)


... | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 |...