Santé

2 juillet 2011, 15:49 | CHIFFRES STATIONNAIRES DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE
La longue marche vers les Omd

Les complications liées à la grossesse restent la première cause mondiale de décès et d’infirmité chez les femmes en âge de procréer. Avec à la clé des chiffres effarants. D’après des études de la Banque mondiale, les femmes des pays en développement ont moins de chance de recevoir rapidement les soins nécessaires et leurs risques de mourir de telles complications sont ainsi multipliés. Avec environ 1600 femmes qui meurent chaque jour en accouchant.
Confronté à une mortalité maternelle jugée trop élevée (...)




2 juillet 2011 | 15:46
PROGRAMME BAJENU GOX *

Belle vision communautaire !

Depuis janvier 2009, le Sénégal a initié le programme Bajenu Gox pour réduire la mortalité maternelle et néonatale, impulser le taux de fréquentation des services de santé afin d’atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement. La Gazette s’est immiscée dans leur univers. Cité Bissap, (...)


22 janvier 2011 | 15:22
FEMMES SEQUESTREES A L’HOPITAL DE PIKINE

La dignité bafouée !

Retenues contre leur gré, des patientes ont séjourné près de trois mois à l’hôpital de Pikine. Mal loties, alimentées par intermittence, privées de sorties etc. Pour n’avoir pas réglé leur facture, ces (...)


18 janvier 2011 | 07:34
PRISE EN CHARGE DES CORONAROPATHIES

Du baume au coeur...

Le Sénégal dispose dorénavant d’une salle d’angiographie. Après la Côte d’Ivoire et la Mauritanie, notre pays est le troisième en Afrique de l’Ouest, où l’on trouve une telle technologie de radiographie (...)


2 janvier 2011 | 15:39
DEPENSES SOMPTUAIRES DU FESTIVAL

Patients sacrifiés

Pendant que les problèmes du secteur de la santé nécessitent des solutions urgentes, le Sénégal investit des dizaines de milliards dans les festivités du Festival mondial des arts nègres. Décidément (...)


18 décembre 2010 | 14:02
CONDITIONS DIFFICILES DANS LES MATERNITES DE DAKAR

Affliction en permanence !

Faible capacité d’accueil, plateau technique inapproprié, ressources humaines insuffisantes… La prise en charge des soins obstétricaux et des nouveau-nés est un vrai problème dans les structures (...)


13 décembre 2010 | 08:43
ENTRETIEN AVEC LE PR SAÏD NOUROU DIOP, DIRECTEUR DU CENTRE MARC SANKALE

« Nous nous battons pour que le traitement soit subventionné à 100% car c’est possible »

Comment se présente la progression du diabète au Sénégal ? Comme dans la plupart des pays africains le diabète sucré a commencé à prendre de l’ampleur au début des années 60. Le Sénégal s’est très tôt (...)


0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...