Accueil du site > Reportages > Social > Les images qui accablent la Police

MORT D’ABOU DIA DANS LE COMMISSARIAT DE MATAM
Les images qui accablent la Police

mardi 12 juillet 2011

Enfin, le procès d’Abou Dia va se tenir ce jeudi 23 juin 2011. Presque 18 mois, après sa mort intervenue le 18 novembre 2009, dans les locaux de la Police centrale de Matam. Après moult tergiversations sur les circonstances de cette tragédie, sa famille espère que la vérité va éclater, elle, qui a toujours réclamé justice pour pouvoir faire son deuil et tourner la page. Si la police avance la thèse du suicide, la famille d’Abou Dia, elle, a toujours soutenu et soutient encore que leur fils a succombé à la suite des « tortures et des traitements inhumains », subis entre les mains des policiers La Gazette révélait en décembre dernier que dans le Certificat de genre de mort établi aux fins d’inhumation, le Commissariat de Matam a retenu la mort « par asphyxie mécanique par pendaison, intoxication alcoolique et cardiopathie ». Des sources médicales parlent de « mort par strangulation ». Dans tous les cas, les présumés bourreaux d’Abou Dia ont été affectés dans d’autres commissariats. Qui peut imaginer que des agents en charge de la sécurité des citoyens utilisent des méthodes aussi inacceptables. Mais, le dernier meurtre commis par les gendarmes de Sangalkam illustre bien le zèle des hommes de tenue qui n’ont d’ailleurs trouvé comme argument la légitime défense pour justifier leur crime. Mais, la famille du défunt entend démentir la thèse du suicide par des images. La Gazette publie des photos choquantes du corps d’Abou Dia, prises par les services de l’hôpital d’Ourossogui eux-mêmes dès les premières heures de sa mort. Nous avons fait ce choix éditorial pour marquer les esprits et pour attirer l’attention de tous ceux qui dans la police comme à la gendarmerie nationale tentent de justifier l’injustifiable.





Hamath Kane


  Dans la même Rubrique :
« Les autorités de Sénégal Airlines n’ont pas fait de la sécurité et de la sûreté un impératif »
Bodiel Thiam, pris en otage
Les images qui accablent la Police
L’absence de consultation décriée
L’Etat se plie à la volonté des populations

Réagir à cet article

2 Messages de forum

  • Les images qui accablent la Police

    13 juillet 2011 17:20
    Je ne vois pas comment ces images peuvent accabler la police !!! Je sais de quoi je parle pour avoir à plusieurs occasions traité des affaires de suicides et je vous dis que dans ce cas ci rien qu’avec ces photos je puis vous certifier sans erreur de me tromper que c’est le cas présenté ici, Abdou DIA est mort par strangulation ayant entraîné une asphyxie. Pour intoxication alcoolique et cardiopathie il nous faut me referer au rapport d’autopsie. Cessez d’accuser les forces de l’ordre CAR C’EST UNE PENTE RAIDE OU TOUT DERAPE

    Répondre à ce message

  • Les images qui accablent la Police

    20 juillet 2011 02:03
    Ce photos prouvent que cet homme est mort par strangulation. En aucun cas elles ne sauraient démontrer un suicide. Mais vous avez raison, ce ne sont pas les forces de l’ordre qui sont à incriminer mais un ou des éléments des forces de l’ordre qui compte des brebis galeuses comme toute profession malheureusement.

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)