Santé

5 août 2011, 01:52 | PAPE BIRAME NDIAYE, DIRECTEUR DE LA PNA
« Le nouveau code est vaste et nous ne pouvons pas tout lire d’un seul coup »

Quelle est la cause de la rupture des stocks de médicaments à la Pna ?
Si tous les médicaments (génériques, produits de santé, consommables, antirétroviraux (Arv), produits des programmes palu … plus de 1000 au total) doivent être achetés via des appels d’offres, il va de soi qu’on peut trouver des difficultés par rapport aux marges de manœuvre. Nous passons des marchés à commandes lorsque pour tel produit le stock est à 4 mois (la consommation moyenne mensuelle). La commande est alors renouvelée quand on (...)




5 août 2011 | 01:49
LES STOCKS DE SECURITE DE LA PNA EPUISES

Une pénurie totale en vue

Actuellement plus de 250 médicaments sont en rupture de stock au niveau de la Pharmacie nationale d’approvisionnement. Une situation problématique qui harasse les pharmaciens et les patients des hôpitaux. Près de 200 molécules et produits essentiels sont aujourd’hui introuvables dans les structures (...)


Articles les plus récents
3 août 2011 | 01:57
PRODUCTION DE MEDICAMENTS

Le Sénégal et l’Afrique à la recherche d’une souveraineté thérapeutique

Lourdeur de la taxation, difficulté d’accès aux intrants et matières premières, forte concurrence des laboratoires étrangers, absence de recherche développement, d’un système éprouvé de (...)


2 juillet 2011 | 15:49
CHIFFRES STATIONNAIRES DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE

La longue marche vers les Omd

Les complications liées à la grossesse restent la première cause mondiale de décès et d’infirmité chez les femmes en âge de procréer. Avec à la clé des chiffres effarants. D’après des études de la Banque (...)


2 juillet 2011 | 15:46
PROGRAMME BAJENU GOX *

Belle vision communautaire !

Depuis janvier 2009, le Sénégal a initié le programme Bajenu Gox pour réduire la mortalité maternelle et néonatale, impulser le taux de fréquentation des services de santé afin d’atteindre les Objectifs (...)


2 juillet 2011 | 15:41
MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE AU SENEGAL

Le drame persiste

Que leur décès soit lié à des facteurs socio-économiques ou plutôt à des causes obstétricales directes, les femmes en couche et les nouveau-nés sont souvent livrés à eux-mêmes dans nos structures de (...)


19 juin 2011 | 16:43
GREVES REPETEES DANS LES STRUCTURES SANITAIRES

Les Accords de la discorde

Dialogues stériles en cascade, chaîne des soins perturbée, patients à l’abandon, impact financier considérable…, la grève a véritablement paralysé le secteur de la santé dans son ensemble. Pendant ce (...)


0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...