m4s0n501

Classé dans | International

Entrée et séjour au Gabon : Les Sénégalais casquent fort

Publié le 19 novembre 2014 par Jacques Lindor DIANE

« N’entre pas au Gabon qui veut ! ». Cette réalité s’applique depuis bien des années aux Sénégalais qui se rendent ou se sont établis au Gabon. Le candidat au voyage au pays d’Ali Bongo Ondimba doit payer 824.000 FCFA dont 524 000 FCFA de caution de rapatriement pour obtenir sa carte de séjour. A ces frais s’ajoute un droit de timbre de 50.000 FCFA. Pour le secrétaire d’Etat des Sénégalais de l’Extérieur, Souleymane Jules Diop, « ces frais sont «exorbitants ». Et, sans doute, passent pour un traitement inégal. Car, les Gabonais résidant au Sénégal s’acquittent juste d’une caution de rapatriement de 65. 000 FCFA et d’un droit de timbre annuel de 10.000 FCFA. Souleymane Jules Diop s’exprimait lors d’un point de presse du ministre sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye et de son homologue gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet, tenu le vendredi 24 octobre, à Dakar. L’étudiant gabonais, quant à lui, dispensé de la caution de rapatriement, ne paie annuellement qu’un droit de timbre de 10.000 FCFA. Une autre difficulté pour les Sénégalais du Gabon est là : le casse-tête du transfert d’argent. La question sécuritaire est aussi sur la table. Nos compatriotes ont le sentiment d’être la cible des malfaiteurs. Environ dix Sénégalais ont été tués ces dernières années dans des conditions jusque-là ténébreuses. Les enquêtes ne donnent rien. Cet état de fait et ces dispositions draconiennes, le secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’Extérieur voudrait les voir changer. Ce n’est point automatique, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Pourtant, à l’occasion des travaux de la 7ème Commission mixte, tenue à Dakar, les 14 et 15 septembre 2012, la partie sénégalaise a proposé à celle gabonaise la réduction des droits de séjour appliqués aux ressortissants sénégalais. Le problème reste encore entier. Une lueur d’espoir existe. Le secrétaire d’Etat chargé des Sénégalais de l’Extérieur a souligné que les autorités gabonaises ont été sensibles à la demande sénégalaise. Lui-même se rendra prochainement au Gabon pour discuter de ces problèmes avec les autorités étatiques de ce pays. Au Gabon, on dénombre entre 40.000 et 50.000 Sénégalais émigrés. Toutefois, les officiels des deux côtés détenteurs de passeport diplomatique ou de service sont, eux, désormais exemptés de visa. Les ministres des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Mankeur Ndiaye et son homologue gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet, ont paraphé le document établissant un tel accord. Les deux parties se sont également accordées à renforcer la coopération économique, à cultiver la convergence de vues sur les dossiers africains et même à procéder à des consultions en amont des grandes rencontres internationales. Les deux Etats ont aussi paraphé un accord de partenariat entre les agences (Asepex pour le Sénégal, Apix pour le Gabon) chargées de promouvoir l’exportation. Le Sénégal et le Gabon ont aussi senti la nécessité, d’améliorer leurs échanges dans le domaine des renseignements et de la défense. Un protocole de jumelage entre le Prytanée militaire de Saint-Louis et celui de Libreville a été également signé.

Au cours de ce point de presse, le ministre Ngondet a annoncé que le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, sera dans la capitale sénégalaise les 28, 29 et 30 novembre prochains, lors du sommet de la Francophonie devant réunir 77 chefs d’Etat. Il a aussi évoqué, interpellé par la presse, la possibilité que le président gabonais se rende à Touba en raison des liens affectifs nés de l’exil de Cheikh Ahmadou Bamba au Gabon. Le président Macky Sall se rendra au Gabon, à une date non encore fixée.
La coopération entre le Gabon et le Sénégal remonte aux années 1960. Plusieurs enseignants sénégalais ont travaillé en terre gabonaise. Cette coopération, tout comme celle relative à l’envoi d’ouvriers, est à l’arrêt depuis belle lurette.

Ecrire un commentaire

Advertise Here
Advertise Here

Les Editos

SITES AMIS