DOSSIER SUR LA VOYANCE AU SENEGAL : Selbé, continuez à nous mentir ! é

La clameur publique veut faire de Selbé Ndom, jusque-là ange des médias, un démon alors que d’illustres politologues se sont trompés dans nombre de leurs prédictions. Et que le filon de la célèbre voyante, la divination irrigue nombre de classiques de notre littérature.

Le business de Selbé Ndom s’écroule. Sa fausse prédication lors du combat Modou Lô contre Eumeu Sène va, à coup sûr, porter un sacré coup à son juteux fonds de commerce. L’indignation née du verdict du combat Modou Lô contre Eumeu Sène est passée par là. Et cela donne à sourire… doublement. D’abord Selbé Ndom, la célèbre voyante, s’est gourée. Elle avait prédit la chute de Modou Lô. A l’arrivée, c’est le Roc des Parcelles assainies qui s’est imposé. Et la frousse qu’il a installée dans le camp de Xaragne Lô s’est brutalement transformée en furie. Ses cauris l’ont trahie. Victoire il y en a eu, mais pas du côté où les mânes de Selbé Ndom l’avaient annoncée. L’empire de rêves que la voyante est parvenue à construire sur le dos de la crédulité des populations s’est affaissé. Pour s’être trop exposée au soleil, Selbé a fini par se brûler. Comme Icare ! Fatale revanche aussi des prédicateurs qui n’ont de cesse de répéter que la voyance est proscrite par les textes sacrés. Les incrédules n’en avaient cure. Ils se sont plutôt gavés des paroles de la dame. Parfois à leur corps défendant ! Les médias leur ont, en effet, imposé les consultations de la voyante. Voilà que subitement ces mêmes médias, dans un élan de solidarité, ont décidé de mettre une muselière à Selbé Ndom. A tort !

Selbé Ndom détient, qu’on le veuille ou pas, une bonne part de l’audience des médias. A force de faire des prédications qui tombent juste, elle a fini par se tailler une portion respectable dans l’audimat. Ses plateaux sont courus. Et les animateurs cherchent à tout prix à lui arracher des scoops. Selbé est devenue par la force de sa « science » une star. Sans les médias et les mutations qui impriment aux moyens de communication un visage nouveau, son aura aurait été modeste. Un sondage d’opinion lui aurait attribué une cote respectable, sans doute plus importante que nombre de spécialistes qui écument les plateaux de télévision. Combien de fois ces politologues se sont-ils gourés sans que les médias décrètent leur «mort» comme on tente de le faire dans l’affaire Selbé Ndom ?

 

Faux «prophètes»

 

Lors du conflit ayant emporté le colonel Mouammar Kadhafi, un politologue avait soutenu que l’homme fort de Tripoli n’allait jamais céder. Il fondait son assurance sur la puissance de l’armée et sa fidélité au chef de l’Etat libyen. L’avenir l’a démenti. Le colonel a été emporté par les rebelles et ses enfants se sont enfuis dans les pays voisins. Sur place, la guerre n’est pas totalement finie. Mais personne ne réclame le retour des Kadhafi. Au contraire, des forces armées embusquées ne comprennent pas que des dignitaires proches de l’ancien régime continuent à tenir les manettes. Un autre politologue avait estimé sur un plateau de télévision que Macky Sall faisait fausse route en démissionnant du Parti démocratique sénégalais (Pds). Ce «voyant» avait estimé que l’actuel chef de l’Etat, ayant gravi tous les échelons au sein du Pds et de l’Etat, aurait dû attendre pour récolter les fruits de son investissement politique. Pire, le même « prédicateur » avait laissé entendre que Wade ne serait jamais délogé de Roume en 2012. Toutes ses deux prédictions ne se sont pas réalisées. Ces deux spécialistes, largement moins populaires que Selbé Ndom, continuent d’occuper l’espace public. On s’en accommode bien. Sans doute parce que la matière sur laquelle les «spécialistes» travaillent, la politique, tolère le «mensonge» et la prédication. Selbé Ndom semble l’avoir tellement compris qu’elle a investi le créneau. Lors de son dernier passage à Sen TV, elle a dit avoir annoncé à Wade, à la veille de la Présidentielle de 2012, que Macky Sall avait défoncé sa porte. Le pape du Sopi, médusé, lui aurait dit vouloir trois ans supplémentaires pour achever les chantiers ouverts. Ces derniers temps, Selbé a prescrit au président Macky Sall des sacrifices à faire pour la stabilité du pays. La voyante a même avoué avoir été approchée par des proches du président malien déchu, Amadou Toumani Touré, un peu avant le putsch d’Amadou Haya Sanogo. Ailleurs, le phénomène Selbé a un autre versant. Au Nigéria où pullulent les églises évangéliques, des «prophètes» de la trempe de Temitope Balogun Joshua alias T. B. Joshua subjuguent des foules en mal de fortune, de pouvoir, de sensations fortes ou sous le coup de maladies à la thérapie introuvable. Selon justement l’hebdomadaire Jeune Afrique, T. B. Joshua qui a conquis le monde politique avait prédit la victoire du défunt président ghanéen John Atta Mills qu’il avait reçu à Lagos. Alors qu’il est passé à côté pour ce qui concerne le Premier ministre Zimbabwéen, Morgan Tsvangirai. N’empêche, son commerce comme celui de nombre de pasteurs évangéliques est loin de décliner. Il ne peut, sûrement, en être autrement. La prédiction, aussi vieille que le monde, notamment africain, a alimenté beaucoup de mythes du continent. La thématique de la voyance, elle, est présente dans nombre de classiques de la littérature.

Soundjata, fils du roi du Manding Naré Maghan et de Sogolon Djata, la femme-buffle, est désigné par les devins chasseurs comme l’héritier chargé de la redoutable mission d’agrandir et de développer l’empire mandingue. Paralysé durant toute son enfance, il a été l’objet de sarcasmes dans son entourage. Dans Maïmouna d’Abdoulaye Sadji, Yaye Daro intriguée par l’obstination de sa fille à aller à Dakar, a fini par s’incliner devant Serigne Thierno. Dans un roman plus récent, Une si longue lettre de Mariama Bâ, «Farmata insistait chaque jour un peu plus sur ‘’la jeune fille enceinte’’ de ses cauris», peut-on lire dans l’ouvrage. Dans cette ambiance, vouloir contraindre Selbé Ndom au silence relève quasiment de l’impossible. De quoi dire à la célèbre voyante de continuer à nous mentir…

You may also like...

Add Comment Register



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>