CHEIKH GUÈYE, MAIRE DE SICAP-DERKLÉ - «L’Etat devrait accompagner la Ville au lieu de lui faire un mauvais procès »

Le maire de Sicap-Derklé, Cheikh Guèye, ne comprend pas l’attitude des autorités centrales qui bloquent l’emprunt obligataire de la Ville de Dakar alors qu’il y a continuité. Pour lui, l’argumentaire qui est servi par le ministère de l’Economie et des Finances est fallacieux. La ville de Dakar est une entité qui n’a jamais disparu même si les communes d’arrondissement ont changé de statut parce que devenues des communes de plein exercice. L’emprunt obligataire que veut lancer la Ville est garanti pour moitié par l’Usaid et les populations ne rembourseront que les 50% soit 10 milliards de FCFA. Cela ne devrait pas être un problème pour l’Etat. Cheikh Guèye pense que la mise en place de l’acte 3 de la décentralisation devrait être une opportunité pour les collectivités locales, de capturer des financements afin d’assurer leur développement. Faisant référence au Code général des Collectivités locales (CGCL), le maire de Derklé, par ailleurs adjoint au maire de la ville de Dakar, évoque les dispositions qui invitent l’Etat à accompagner conséquemment les collectivités locales. Des territoires viables devant pleinement jouer leur rôle grâce au soutien de l’Etat. Ce n’est qu’au cas où l’Etat montre des faiblesses dans la mobilisation des fonds que les Collectivités locales peuvent, avec des partenaires ou dans le cadre de la coopération décentralisée, aller capturer des fonds sur le marché financier international.

Khalifa Sall le maire de Ville a suivi le bon processus selon Cheikh Guèye qui souligne que le FMI et d’autres institutions dont l’Usaid, garant des 50 % de l’emprunt obligataire avec la Fondation Bill et Melinda Gates, ont été associés à la démarche depuis deux ans. Dakar a été notée par une agence de cotation, ce qui lui valu d’être accompagnée dans le cadre du renforcement des compétences par la Fondation Gates qui a enquêté sur la gestion et les fonds de la municipalité.

L’Etat devrait accompagner la Ville de Dakar au lieu de lui faire un mauvais procès, relève Cheikh Guèye.

You may also like...

Add Comment Register



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>