«Rien n’empêche au Sénégal de réussir le Pse», à en croire le directeur adjoint du Fonds monétaire international (Fmi), Mitsuhiro Furusava qui a animé une conférence à l’université de Dakar, samedi sur le thème : «Emploi des jeunes et émergence économique». 

Une occasion pour lui  de lister les atouts d’un pays qui peut tout réussir. «Le Plan Sénégal émergent, dit-il, est ambitieux et rien n’empêcher au Sénégal de le réussir. Car il y a beaucoup de possibilités qui s’offrent au pays. Il y a la stabilité politique, la position géographique avec l’ouverture dans l’océan Atlantique en proximité avec l’Europe et les Etats-Unis. Ces atouts favorisent l’émergence», relève-t-il dans les colonnes du PoPuaire.

Non sans indiquer que le pays, toutefois, «devra procéder à des réformes profondes pour y arriver, notamment en réduisant le taux de chômage des jeunes».

Ainsi recommande-t-il au Sénégal de «créer une plateforme «pour être ouvert à l’investissement étranger. Il faut favoriser aussi l’échange d’idées. Cela dépendra de l’ouverture pour que le Pse soit un up pour le continent», note le directeur adjoint du Fmi.